Community Manager VS Social Media Manager

La technologie évoluant au rythme effréné du monde, entraînant la naissance de nouveaux métiers tels que trafic manager, chargé de SEO, ingénieur cloud computing, commercial web, etc. De ce phénomène alimenté par de nombreux débats et confusions, est née la bataille Community manager VS Social media manager. Avec la génération Y et leurs utilisations constantes des smartphones, ordinateurs, réseaux sociaux, le secteur du numérique ne cesse de se développer et pousse les entreprises à la digitalisation.

Découvrez de quoi s’agit cette bataille.

Le Community Manager

Un community manager, CM ou encore, animateur de communauté est une personne responsable de l’image que véhicule un tiers sur les plateformes digitales liées à Internet. Son rôle consiste à parler et faire parler son sujet sur Internet en passant par la création de contenu (photographie, vidéo, podcast, article, etc.), la veille concurrentielle, l’animation et la mise en place de contenu. Contrairement à ce que beaucoup pensent, être CM ne s’arrête pas qu’à conceptualiser un fil d’actualité et à faire une disposition de belles images en rapport avec le tiers. C’est un métier qui demande un certain niveau de créativité, de curiosité et d’écoute, car vous êtes celui qui doit faire des visuels (Même si vous êtes en étroite collaboration avec un graphiste ce n’est pas à lui de faire une ébauche de ce que vous voulez. Il ne réalisera que le reflet de votre pensée.) , faire des propositions d’idées, effectuer un suivi du planning établis. L’étape de la planification, d’organisation des idées et, du suivi du planning peut se retrouver frustrant pour une personne qui fonctionne de manière visuelle, mais vous devez être capable de vous adapter, vous devez être flexible. En tant que CM, il est important que vous ailliez des bases solides en marketing et que vous soyez stratège, car comme on le dit, une stratégie sans tactique est la plus lente route vers la victoire.

En résumé, on retient qu’un Community manager s’attelle à :

Étant un métier qui se développe encore, « il est difficile de prédire son évolution dans un environnement qui est sans cesse en mouvement. Mais il est certain que la communauté est, et restera l’élément central ».

Le Social Media Manager

Souvent confondu avec le Community manager, le social media manager est chargé de gérer et développer la visibilité et l’eréputation d’un tiers sur la toile (et les réseaux sociaux). De plus, il travaille en étroite collaboration avec la direction marketing et définit des axes stratégiques afin de mettre en place un plan d’action : optimisation du référencement, ligne éditoriale, campagnes d’annonces, etc. Il définit des objectifs que les réseaux sociaux choisis vont devoir atteindre et comment ils vont l’atteindre (définir le format, le message à transmettre, la cible selon le réseau, etc.). Le social media manager ou encore SMM, est une personne avec une forte capacité d’analyse, car ce dernier suit l’évolution et le résultat des actions mises en place à l’aide d’outils de mesure d’audience et statistiques. On ne vous demande pas d’être bon en maths, mais simplement d’être capable d’interpréter des résultats chiffrés et d’en faire ressortir une solution et une analyse complète. Pour mesurer l’audience numérique de l’entreprise et évaluer sa réputation, le social media manager réalise également des bilans sur les publications et l’engagement des internautes. « On regarde les tweets, le nombre de like, qui a partagé, qui a cliqué sur nos liens. Ce sont des KPI (Indicateurs clés de performance). On utilise ensuite des outils comme Google Analytics pour faire le point sur nos résultats. », développe Amandine Dalmasso.

De plus, selon cette dernière, beaucoup de formations peuvent mener au métier de social media manager, mais l’expérience et le profil personnel du candidat est indispensable. « Peu importe la formation, même si c’est une école d’ingénieur, il faut s’intéresser à l’actualité et acquérir sa propre expérience des réseaux sociaux », conseille-t-elle. Le métier de social media manager demande beaucoup de veille concurrentielle, car il faut voir ce qui se fait, ce qui a été fait et ce qu’il ne faut pas faire pour ne pas faire du plagiat et se démarquer du lot. Afin d’accéder à ce poste, un bac +5 est généralement demandé et des qualités telles que la curiosité, une bonne capacité d’analyse, être stratège, avoir une aisance en communication, être bilingue, avoir une capacité d’écoute, etc.

Leave A Comment